Tournois

Le Circuit ITF Junior d’Abidjan

0

Abidjan, la capitale ivoirienne, abrite depuis 2017 le tournoi international ITF junior dénommé “Circuit ITF Junior d’Abidjan“. La Fédération Ivoirienne de Tennis (FIT) et son partenaire M. Boniface PAPA NOUVEAU organisateurs du tournoi ne pouvaient rêver mieux que d’avoir, dès la première édition, Mme Dominique OUATTARA, Première Dame de Côte d’Ivoire comme Marraine. Grâce à ce soutien de première catégorie et aux sponsoring de deux sociétés leaders : la banque BICICI Group BNP  Paribas  (sponsor platine) et CIE (sponsor Or), le tournoi 2017 fût un excellent cru, un tournoi riche en émotions et en rebondissements, chez les filles comme chez les garçons ; surtout lors des phases finales. Les belles performances d’Eliakim Coulibaly, le jeune espoir ivoirien (vainqueur des 2 tournois en simple et d’un tournoi en double aux côtés de son compatriote Cyrille Lago) ont donné un cachet tout spécial à cette première édition. Les ministres Thiery Tanoh et Paulette Badjo Ezouéhu, M. Fidèle Sarassoro, Directeur de Cabinet du Président de la République, le Général Abdoulaye Coulibaly, M. Jean-Louis Menann-Kouamé, DG de BICICI Group BNP Paribas, et M. Dominique Kakou, DG de CIE avaient fait le déplacement au CTC du Sofitel Hôtel Ivoire pour assister aux phases finales des deux tournois et remettre les coupes des vainqueurs et finalistes. Le succès de cette 1ère édition s’est s’accentué au fil des années, faisant du tournoi d’Abidjan une référence en Afrique.Considéré par beaucoup de joueurs

et coachs comme l’un des meilleurs tournois ITF Junior grade 5 en Afrique, le “Circuit ITF Junior d’Abidjan dédié aux filles et garçons âgées de 13 à 18 ans commence à se faire un nom sur la scène du tennis mondial.

Chaque année, plus de 80 filles et garçons de plus de 24 pays différents se donnent rendez-vous à Abidjan au mois d’avril pour se mesurer. La Fédération Française de Tennis à travers M. Bernard Giudicelli (Président) et M. Daniel Chausse (Vice-président) suit de très près l’évolution de ce tournoi qui devrait intégrer la liste des tournois de la francophonie du tennis d’ici peu. La Direction de l’ITF s’intéresse beaucoup aussi à ce tournoi qui devrait régulièrement monter en grade à partir de 2020.

CAP SUR UN TOURNOI GRADE 4 EN 2020
Et un Circuit de tournois Juniors et Séniors à partir de 2021

Photo de famille lors de la 2ème semaine de compétition 2019
Photo de famille lors de la 2ème semaine de compétition 2019

Après le succès des éditions 2017, 2018 et 2019, les organisateurs ont décidé de passer à une étape supérieure. Aussi, à partir de 2020, le tournoi devrait monter en grade 4, puis, chaque année, grâce à de nouvelles améliorations et à la  consolidation des partenariats et sponsoring, gravir les échelons régulièrement jusqu’à atteindre le Grade 1, le Top des tournois ITF Juniors afin de devenir “Une Référence Mondiale“.

Ainsi, les graines de champions ivoiriens et africains pourront se frotter aux meilleurs mondiaux pour acquérir expérience et confiance. Cette belle vitrine pour le tennis africain permettra à nos jeunes joueuses et joueurs, en particulier, d’avoir accès à un excellent tournoi à porté de bourse.

L’OBJECTIF premier de la Fédération Ivoirienne de Tennis (FIT) et de son partenaire M. Boniface PAPA NOUVEAU est d’améliorer sans cesse la qualité du tournoi d’Abidjan pour en faire une référence mondial, mais aussi, de créer un circuit de plusieurs tournois ITF juniors et séniors en Côte d’Ivoire afin d’habituer les champions en herbe africains à la compétition de haut niveau toute l’année. 

Le projet consiste à organiser chaque année à partir de 2021, un nouveau tournoi ITF juniors de grade 5 et un tournoi seniors (future) dans une grande ville du pays : Yamoussoukro, Bouaké, San Pedro, Grand Bassam, Daoukro, Grand Lahou etc. afin de se rapprocher de la population et créer des envies de tennis et de nouvelles vocations.

Avec un tel circuit, la Côte d’Ivoire deviendra, certainement, une attraction pour tous les jeunes champions en herbe du monde entier. Une aubaine pour tous nos sponsors, partenaires et le tourisme sportif en Côte d’Ivoire et en Afrique.


Interview de Sada Nahimana

Previous article

Yvidero fière d’être la Marraine Culturelle d’Africa Tennis Mag

Next article